Fairvesta, un an après…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

L’Autorité des marchés financiers (AMF) vient de publier un nouvel avertissement concernant Fairvesta. Presque un an jour pour jour après le premier. La raison en est que l’AMF reçoit toujours de nombreuses questions de la part d’investisseurs particuliers et de professionnels relatives aux activités de cette société.

Cette société, dont le siège social est situé Konrad – Adenauer Str. 15 D-72072 Tübingen en Allemagne et dont le site internet est le suivant : www.fairvesta.de, propose des placements immobiliers tels que Mercatus,
Lumis, ou encore Chronos1 avec des perspectives de rendement élevées. L’avertissement de l’AMF porte sur plusieurs points. Comme l’an passé, elle rappelle que la société Fairvesta n’est pas habilité à délivrer des conseils d’investissement sur le territoire français. Elle attire aussi l’attention des investisseurs français que le fait que ces placements sont souvent commercialisés en France de manière très « active » par des personnes tenant des discours parfois « déséquilibrés » au regard des risques en capital encourus. Autrement dit, tout discours qui laisserait entendre que ces investissements seraient sans ou de faible risque est mensonger. En effet, il convient, c’est de bon sens mais le rappeler est un devoir, d’avoir pleinement conscience qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout conseiller ou commercial qui vous tiendrait un discours inverse n’aurait d’objectif que de vous tromper. L’investissement dans des produits risqués peut rapporter gros et cela peu être cohérent dans le cadre d’une gestion ordonnée de votre patrimoine. Mais vous devez le faire en toute conscience. Plus le rendement est élevé, plus le risque est important, notamment de non remboursement du capital investi.

Lisez aussi:  Prêter ne signifie pas faire un cadeau

Concernant spécifiquement Fairvesta et ses produits d’investissement à « fort taux de rentabilité »,  posez-vous la question de savoir comment, et par qui, est réalisée la valorisation (prix d’achat ou de vente) du produit proposé ,tenez compte enfin des caractéristiques intrinsèques des produits et du risque élevé d’absence de liquidité à la revente du produit. Il est donc impératif que vous vous renseigniez précisément sur les règles ou mécanismes mis en place qui permettent la revente du produit.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

6 comments

  • BONJOUR, POURQUOI ATTIRER L’ATTENTION SUR FAIRVESTA ET NE PAS PARLER DE « PERFORMANCE PIERRE » DE « CONSEIL-PATRIMOINE.EU » QUI PROPOSE LE MEME PRODUIT?

  • dans votre article vous omettez de préciser que l’AMF s’est déclaré incompétent pour Fairvesta puis qu’il s’agit d’investissement immobilier…
    c’est une activité de marchands de biens immobilier sur un marché de niche comparé au nombre de transactions annuelles en Allemagne.un MERCATUS pèse en moyenne 120 millions d’euro pour 120 milliards de transaction annuelles en Allemagne
    Personnellement je suis cette société depuis 2009 et je les trouve sérieux dans leur reporting et leur gestion.Ils ne garantissent jamais un rendement mais le modèle économique permet de réaliser des rentabilités à 2 chiffres.
    Cependant nul ne peut dire que tout investissement est garanti à 100% . On a fait croire pendant des années aux placements au taux dits sans risque des banques, je pense qu’aujourd’hui un livret A ou un livret bancaire comme une obligation d’état sont tout aussi risqués voir plus que d’autres placements actions, ou immobiliers considérés comme risqué.
    Mon commentaire est mon avis personnel et se défend de vouloir faire toute publicité à Fairvesta. Chacun est libre de ses choix d’investissement.

  • Bonjour,

    Je suis très surprise de vos « blabla » et de votre charabia, étant moi-même investisseur chez FAIRVESTA, produit non légitime en France (dixit l’AMF »), vendu soi-disant sous la couverture de la détention de la carte « T » (je peux vous assurer que ça fait bien rire « La loi HOGUET… »). Lorsque que j’ai demandé la sortie du produit souscrit SHORT CASH après les cinq années incompressibles, à mon grand désagrément, avec le vif sentiment de m’être faite gruger, je constatais, de manière factuelle, en juillet 2014, recevoir une rentabilité de 4%. Nous sommes très loin, très très loin, de la rentabilité, « A DEUX CHIFFRES…!!!??? » prônée par les dirigeants et la plupart des conseillers en gestion de patrimoine. Qui plus est je n’arrête pas d’être harcelée par le fisc allemand qui me réclame avec insistance, dans leur langue, des sommes à régler, ne comprenant pas leur origine, n’ayant aucune assistance du groupe FAIRVESTA. Je rejoins complétement les réflexions de l’AMF.

    Madame MARCADAL Martine, Port: 0619895978

    • Rentabilité à zéro chiffre , voire négative!!J’ai placé 15000€ en 2010 plus 800€ de frais pour 5 ans :en réalité c’est 6 ans:j’ai récupéré 15000 €.En fait ce sont des arnaques et les personnes qui vendent ce produit , déconseillé par l’AFM, des bandits de grand chemin!

  • les résultats de chaque fonds de l’année précédente sont en accès libre sur le site français, chacun pourra constater qu’il n’y aura pas de miracle.
    Martine 19/8/2017

Laisser un commentaire