Vous pouvez présenter vos projets de rénovation dès cette année

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

ANAH-logoL’Anah vient de se voir octroyer une rallonge de 41 M€ pour finir l’année. Vous n’êtes plus obligés d’attendre l’année prochaine…

Le conseil d’administration du 7 octobre a acté une capacité d’engagement supplémentaire de 41 millions d’euros pour le programme Habiter Mieux, afin d’atteindre l’objectif de 50 000 logements rénovés en 2014. Pour rappel, l’objectif initial de l’Anah était d’apporter son aide pour la rénovation de 38 000 habitations, un objectif très en deçà du nombre de demandes. Cette ralonge portera l’enveloppe globale de l’agence à 68 M€.

En plus de ces 41 millions, les préfets de régions disposeront d’une enveloppe supplémentaire de 27 millions d’euros au titre du Fonds d’aide à la rénovation thermique (FART). L’objectif consiste à compléter les subventions accordées par l’Anah au titre du programme Habiter Mieux.

Mise en place d’un dispositif « d’auto-réhabilitation accompagnée » à partir du 1er janvier 2015

Le même conseil d’administration a voté « à titre expérimental, de nouvelles modalités de financement pour les travaux de réhabilitation des logements réalisés en auto-réhabilitation accompagnée (ARA) ». Ce dispositif vise à aider les ménages réalisant eux même les travaux de rénovation énergétique, « en présence d’un encadrement garantissant la sécurité sur le chantier et la qualité des ouvrages », souligne l’Anah. Il entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2015.

Lisez aussi:  Blanchiment: 300 M€ pour éviter un procès

 Un bilan qui recouvre celui de la pauvreté en France

A la fin de l’année 2014, 100 000 logements auront été réhabilités depuis le lancement en 2011 du programme Habiter Mieux.

L’agence nationale pour l’habitat indique que 45% des ménages aidés vivent sous le seuil de pauvreté, c’est-à-dire, avec moins de 993 euros par mois. Un bénéficiaire sur deux est âgé de plus de 60 ans,  et 7 ménages sur 10 vivent en milieu rural. La plupart (9 sur 10) résident dansdes logements classés en catégorie E, F ou G. La réalisation des travaux nous a permis de réaliser un gain énergétique moyen de 40% ». Pour information, les aides de l’Anah sont octroyées à condition que les travaux effectués permettent de réaliser un gain de performance énergétique minimum de 25%.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire