Un français sur deux pense possible que la France suive la Grèce….

Actualité du patrimoine
The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...


Excellent sondage de l’Ifop pour Sud Ouest paru dans l’édition d’aujourd’hui dimanche. Près d’un Français sur deux (49%) estime que la France pourrait connaître la même situation que la Grèce, au bord du défaut de paiement, dans les prochains mois ou les prochaines années.

Selon ce sondage (Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus) (les résultats précis ne sont pas en ligne pour l’instant, ruez vous sur votre marchand de journaux), 17% des personnes interrogées estiment « certainement » que la France pourrait connaître une situation similaire, tandis que 32% répondent « oui probablement« .

Parmi les 51 % de sondés qui répondent par la négative à la question, 37% disent « non probablement pas » et 14% « non certainement pas ».

Ce résultat est en recul par rapport à celui de novembre dernier (57%). Néanmoins, avec la propagande chaque jour rabâchée, les discours « bisounours » de nos candidats, de nos principaux candidats,  qu’il y ait encore prêt de 50% des français qui aient conscience de la réalité de la situation est largement positif.

Lisez aussi:  Banque Populaire et Caisse d'Epargne virent 11.000 salariés

C’est indiscutablement un sondage encourageant. La preuve, s’il en fallait que le peuple français est toujours plein de ce « bon sens » que certaines institutions, il y a encore quelques temps, revendiquaient et qui, aujourd’hui semble sonner comme un gros mot.

Le déficit de la France n’est pas de 5% du PIB, comme les Institutions nous l’assène (c’est le ratio officiel prévu dans le traité de Maastricht, mais cela n’a aucune réalité économique. Ce qui compte pour savoir si une institution peut rembourser, c’est combien elle gagne elle, et non pas le CA de son employeur! C’est à dire que le vrai ratio est déficit/rentrées fiscales et non pas déficit/PIB (CA de la France). Or ce rapport déficit/rentrées fiscales est de… 33%! http://maviemonargent.info/2012/le-deficit-budgetaire-de-la-france-seleve-a-33/

Tous les ans, nous nous endettons un petit peu plus non pas pour investir, mais pour payer le fonctionnement de l’Etat! Lorsque les Français (50%, c’est énorme, vous connaissez beaucoup de sujets sur lesquels la moitié des Français sont d’accord entre eux, vous? 🙂 )pensent que la France peut connaître la situation de la Grèce, ils ont complètement raison. Ont ils pour autant conscience que les discours officiels de nos candidats sont des gros mensonges? Réponse en avril et mai prochains….

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Un français sur deux pense possible que la France suive la Grèce….

Laisser un commentaire