Publication des seuils de dégrèvement des impôts locaux

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Voici les limites d’application des abattements, exonérations et dégrèvements pour 2013 concernant vos impôts locaux :

L’administration fiscale rappelle, dans le cadre d’une mise à jour de sa documentation de base, que les seuils de revenus définis pour bénéficier des dégrèvements et exonérations de taxe d’habitation et de taxe foncière ont été revalorisés de 2 %.

Pour la métropole, le plafond de revenu pour la première part de quotient familial est fixé à 10 224 €, la majoration pour la première demi-part supplémentaire puis les demi-parts supplémentaires suivantes est fixée à 2 730 €.

S’agissant du plafonnement de la taxe d’habitation en fonction du revenu, la limite de revenus est fixée 24 043 € pour la première part de quotient familial, majorés de 5 617 € pour la première demi-part supplémentaire, puis de 4 421 € pour les demi-parts supplémentaires suivantes. L’abattement est fixé à 5 215 € pour la première part de quotient familial, majorés de 1 508 € pour les demi-parts supplémentaires suivantes jusqu’à la 4e, puis de 2 666 € pour les suivantes. Ces montants, basés sur les revenus de 2012, sont pris en considération pour l’établissement et la mise en recouvrement des taxes d’habitation et foncière de l’année 2013.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.