PIB chinois: l’objectif sera atteint

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

pib chinois en hausseAucun signe de ralentissement de la valeur relative de l’expansion chinoise, cette année l’objectif de 6.9% d’accroissement du PIB chinois sera atteint.

Les résultats des sociétés industrielles en hausse

Au delà du PIB chinois proprement dit, un vent positif souffle depuis le début de l’année sur les sociétés industrielles chinoises. Leurs résultats ont continué à progressé à un rythme soutenu en octobre, notamment dans les domaines minier et de l’industrie lourde, selon les chiffres publiés lundi par le Bureau national des statistiques.

Les profits ont bondi de 25,1% sur un an pour atteindre un total de 745,4 milliards de yuans (625 milliards d’euros) après avoir augmenté de 27,7% en septembre. La baisse des coûts a contribué à la hausse, la marge d’exploitation passant à 6,24%, selon le communiqué du BNS.

Sur la période janvier-octobre, les profits ont atteint 6.250 milliards de yuans, soit une hausse de 23,3% sur un an.

Sur la même période, les profits du secteur minier ont bondi de 405,4% et les profits dans le secteur manufacturier de 20,1%.

Lisez aussi:  Santé: le marché protège mieux que la solidarité

Les « zanalystes » avaient rêvé « plus »

Comme il se doit de leur part, les « zanalystes » font la moue. Alors qu’aucun des pays auxquels ils appartiennent n’est capable d’afficher un tel taux d’accroissement de la production, ils avaient « tablé » sur un développement plus important, en particulier de la production industrielle.

Ainsi, ils font remarquer que la production industrielle a augmenté de 6,2% le mois dernier, contre une hausse de 6,6% en septembre et une progression de 6,3% qu’ils avaient déclaré attendre (0.1% d’écart!). Ou encore, concernant la croissance des investissements dans des actifs fixes, font ils remarquer que celle ci n’a été que de 7,3% sur la période janvier-octobre, selon les données du BNS, alors que nos chers « zanalystes » attendaient… 7,4%! . Ils sont enfin déçus par les ventes au détail qui n’ont progressé « que » de 10% sur la période alors que les zanalystes avaient anticipé une hausse de 10,4% (dans quel autre pays du monde é-t-on une progression de 10% depuis le début de l’année???).

Pas question pour eux de remettre en cause la validité de leurs pronostics, non, c’est forcément l’économie chinoise « qui n’est pas au rendez vous »!!!! Ne pouvant décemment pas évoquer un quelconque « ralentissement », ils se contentent d’évoquer « une perte d’élan » dont l’origine se trouverait dans les mesures prises par le gouvernement pour endiguer l’endettement et réduire la pollution ».

La croissance du PIB chinois proche des 7%

Sur les neuf premiers mois de l’année, le produit intérieur brut PIB chinois a augmenté de près de 6,9%, soit plus que les prévisions gouvernementales!

Lisez aussi:  Travail détaché: la vraie fausse victoire de la France

Cet excellent résultat est dû au rebond des secteurs manufacturier et industriel du pays, au maintien des dépenses d’infrastructures initiées par le gouvernement, au marché immobilier qui reste solide et à une bonne tenue des exportations.

Il semble d’ores et déjà acquis que, même si le quatrième trimestre était caractérisé par un ralentissement de la croissance, que rien ne laisse entrevoir, l’objectif de Pékin d’une hausse de 6,5% du PIB chinois sur l’ensemble de 2017 sera aisément atteint, voire dépassé.
(avec Reuters)

Source: La Tribune

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire