Mathieu Kassovitz quitte la France

Exil fiscal
The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Comme le foot français, le cinéma français est en train d’exporter les vedettes qu’il a contribué à former.

Mathieu Kassovitz quitte la France, mais, bien évidemment, cela n’a rien de fiscal….

Dans cet entretien diffusé sur Canal+, le cinéaste et acteur Mathieu Kassovitz explique pourquoi il est « en train de dégager de la France ». Pour des raisons professionnelles, il estime que le cinéma n’est plus libre en France, que le système des subventions l’enferme dans un genre, tout en reconnaissant que « s’il gagnait » 1 M€ par an, il ferait comme Depardieu, il se « barrerait ».

Comme le foot français, le cinéma français est en train d’exporter les vedettes qu’il a contribué à former. Quand nos dirigeants cesseront ils d’être autistes? Quand aurons nous à la tête de notre pays des gens qui feront passer l’intérêt général avant l’idéologie?

L’interview de Mathieu Kassovitz (démarrez à 9’25 »):




[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

4 comments

  • Je suis mort de rire, même les chantres du multiculturalisme qui tètent aux mamelles de l’État depuis 20 ans en nous assenant leur bienveillante doxa humaniste et collectiviste quittent le navire. Comme le dit si bien l’Autre, « Ce Pays Est Foutu »….

    • +1 Alecton,

      Je croyais que le Kossovitz en question était un babacool proche des milieux « intellectuels de gauche »! C’est marrant, dans l’interview, on sent qu’il hésite quand un journaliste lui demande, l’air faussement niais pourquoi le cinéma frnaçais n’est pas mort, il répond « grâce aux subvention » pour se reprendre et dire que finalement ça tue la création…

      D’ailleurs on le voit bien, tous les projets qui ne sont pas « bien pensants » n’ont aucun finencement et même s’ils arrivent à sortir, ils ne sont pas distribués parce que la gauche tient les réseaux de distribution (exemple le film « Katyn »)
      Mais ce n’est pas le premier à partir, le pire, c’est Aznavour qui donne tout le temps des leçons de civisme en disant qu’il faut accueillir tous les étrangers parce que lui en est un qui a été accueilli et qui, aussitôt qu’il a gagné de l’argent s’est barré en Suisse histoire de ne pas payer pour l’école et la sécu qu’il réclame pour les autres!!! Et Dany Boon, le donneur de leçons qui appelle à voter Hollande et qui est domicilié à Los Angeles!! il y en plein des comme ça!

  • « Quand nos dirigeants cesseront ils d’être autistes?  »

    Je trouve vos propos insultants ! Insultants pour les familles qui sont confrontées à cette terrible maladie.
    Pourquoi ne pas dire plus simplement « quand seront t-ils réalistes » ou comme on dit à Lyon « quand cesseront-ils d’avoir de la peau de sauss* devant les yeux » ou « quand abandonneront-ils leurs dogmes pour raisonner -au lieu de résonner- »
    Combien d’autres exilés parmi les tennismen (mais chut ils font partie du cercle), parmi les écrivains qui publient en France, parmi les chanteurs-tennismen ?

    Il conviendrait lors de prochaines élections, de demander à ce que la mention suivante figure sur les bulletins de vote du PS : « Nuit gravement à la santé économique du pays ».

    * Peau de saucisson.

Laisser un commentaire