LIBOR (Euribor)

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

« Libor » vient de la contraction des mots anglais London interbank offered rate (en français : « taux interbancaire offert à Londres »).

Il s’agit  taux moyen auquel un échantillon de grandes banques établies à Londres prête « en blanc » (c’est-à-dire sans que le prêt soit gagé par des titres) à d’autres grandes banques. Il existe un échantillon de banques par grande monnaie. Cet échantillon est connu à l’avance et plutôt stable dans le temps. Chaque jour, le fixing de 11h00 (GMT) est retenu, les taux les plus extrêmes relevés sont écartés du calcul, afin de protéger l’indice d’éventuelles erreurs ou d’une crise de liquidité qui affecterait telle ou telle banque de l’échantillon. Cela donne le Libor de la devise.

Le Libor est établi en fonction de l’échéance à laquelle les banques se prêtent. Il existe ainsi pour chaque devise un « Libor à 1jour », 1 semaine, 2 semaines, 1 mois, 2 mois, 3 mois etc… jusqu’à 1 an.

Le Libor « Euro » n’est quasiment pas pris en compte. La zone euro lui préfère « l’Euribor », copie conforme dans son principe, coté à Paris, fixing à 11h00 heure de Paris, sur les taux d’échange de 57 banques européennes.

Lisez aussi:  Libor: suppression du taux interbancaire d'ici 2021

 

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire