L’Etat taxe les sociétés d’autoroutes…. qui augmentent leurs tarifs!

9 Français sur 10..., Actualité du patrimoine
The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Augmentation de la taxe sur les autoroutes. En bonne logique, augmentation des tarifs de péage…

Une taxe sur les sociétés d’exploitation….

Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, a annoncé que la taxe sur les sociétés d’autoroute augmenterait de 200 millions d’euros l’année prochaine. Cette hausse de la taxe sur les autoroutes, appelée redevance domaniale, devrait rapporter 170 à 180 millions d’euros supplémentaires dans les caisses de l’ Etat. Le produit de cette hausse sera théoriquement redistribué à l’ AFIFT ( agence de financement des infrastructures des transports de France), qui devrait voir ainsi son financement par les sociétés d’autoroutes passer de 180 millions à 350 millions d’euros. Une augmentation de taxe sur les sociétés d’autoroutes qui, sur le plan de la communication, n’est pas une augmentation sur le public…. Sauf que ce avec quoi les sociétés d’autoroute paient leurs taxes n’est autre que le produit de leur exploitation, c’est à dire des péages!

Une augmentation pour les usagers!

Dès lors, les tarifs des péages autoroutes augmenteront de 1,92% à 2,24% dès le 1er février, pour une hausse moyenne de 2,01%. Plus précisément, la hausse sera de 2,29% chez SAPN, de 1,18% sur l’ A14, et de 1,94% sur le réseau APRR.

 
[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

2 comments

  • …voila un vrai cas d’ecole !!!

    Soit la societe d’autoroute est un pourvoyeur de service, soit c’est une entreprise financiere.

    Ce n’est pas une societe financiere, les prix qu’elle pratique sont « concurrentiels » et doivent couvrir ses couts plus une marge « raisonnable » qui n’a rien a voir avec la marge d’une banque.

    L’augmentation de la redevance patrimoniale fait partie des couts. Elle n’est pas obligée de les repercuter. Quelle va etre la reaction du « marché »? rien puisqu’il n’y a aucune concurrence possible, il n’y a pas 2 autoroutes paralelles!

    Il faut donc imperativement que l’etat prennent en main le prix du peage en fixant un tarif. La concurrence se fera alors au niveau de la concession. celui qui n’accepte pas la regle n’est pas obligé de demander une concession, il se trouvera toujours des amateurs pour le faire, même a marge plus faible.

    L’economie ne peut que s’en porter mieux. En diminuant le prelevement abusif sur le deplacement fait par le peage excessif, la part disponible – si elle existe – ou le pouvoir d’achat se trouvent ameliorés laissant la place a d’autres activités economiques… sans oublier la securité.

    La masse economique degagée (le manque a gagner de la societe d’autoroute) se reinvesti dans la « vraie economie » celle qui ne part pas sur les places de marché de Londre ou Singapour…

    L’etat a tout interet a reguler les activités incontournables – notament les services – qui ne peuvent plus etre nationalisés a cause d’une imbecilité europeenne.

    ah, oui, maintenant, si la societe d’autoroute est une societe financiere…. Rien a voir avec le transport! L’etat doit alors reprendre la concession immediatement.

    On cherche des solution contre la crise? en voila une….

Laisser un commentaire