Les stock-options surtaxées…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

L’article 13 de la LFSS pour 2008 avait créé une « contribution salariale » assise sur les gains de levée d’options sur titres (« stock-options ») et les gains d’acquisition d’actions gratuites. Due au titre de l’année de cession des actions, elle s’ajoute à l’impôt sur le revenu et aux autres prélèvements sociaux dus par les bénéficiaires des options sur titres ou des actions gratuites.

Son taux, initialement fixé à 2,5 %, a été porté à 8 % par l’article 11 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2011. Toutefois, ce taux reste fixé à 2,5 % pour les gains d’acquisition d’actions gratuites dont le montant est inférieur à la moitié du plafond annuel de la sécurité sociale.
L’administration fiscale vient de publier une instruction présentant le champ de cette contribution, ses modalités d’imposition, de déclaration et de paiement.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire