Les prix de la grande distribution augmentent plus vite que la moyenne

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Nous rappelons régulièrement dans ces colonnes que si la qualité des chiffres donnés par l’INSEE n’est absolument pas à remettre en cause, le triturage et l’interprétation dont ils peuvent faire l’objet quelquefois doivent être pris avec circonspection.

Il en est tous les mois des indices sur les prix.

Après nous avoir annoncé à grand renfort de reprise dans la presse que, le mois dernier les prix à la consommation ont baissé de 0,4 % et que, sur un an, la hausse de l’indice des prix hors tabac est désormais limitée à 1,9 %, voici qu’apparaît l’indice des prix de la grande distribution. Et là, ce n’est plus la même chanson. Nous apprenons que, dans la grande distribution, les prix des produits de grande consommation augmentent de 0,6 % en juillet 2011, après une hausse de 0,4 % en juin, ce qui fait que, en juillet 2011, les prix sont supérieurs de 2,7 % à ceux de l’an dernier. En juillet 2010, ils étaient inférieurs de 0,2 % par rapport à ceux de juillet 2009.

Or, comme nous le rappelons tous les mois, plus le budget d’un foyer se resserre, plus ses dépenses se concentrent sur le strict nécessaire, c’est à dire, les produits de grande consommation diffusés dans la grande distribution.

Pour le détail, la répartition entre les différentes familles de produits et la ventilation entre supermarchés et hypermarchés, reportez vous à l’étude

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.