Les margoulins sévissent sur le marché de l’énergie solaire…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

La défiscalisation ou l’argent public touché à ne rien faire restent les meilleurs arguments pour faire plonger les pigeons…

Lu ici

Depuis décembre, cet habitant de Sarlat va de déconvenue en déconvenue. […]  Pour le Sarladais, l’installation ne s’est pas déroulée comme prévu. « Les panneaux étaient trop grands par rapport à la toiture. Les poseurs ont voulu agrandir la toiture. J’ai refusé. » […] Cinq mois après, les panneaux sont stockés dans le jardin du Sarladais qui attend que l’entreprise, basée à Lyon, veuille bien venir les chercher. […] Reste désormais pour lui à obtenir l’annulation officielle de son contrat et l’assurance qu’il ne devra pas débourser les 43 000 euros, comme il s’y engageait initialement.
Des cas comme celui-ci, l’association UFC Que Choisir de Dordogne en voit régulièrement depuis l’automne dernier. « Jusqu’en février, il ne se passait pas une semaine sans qu’une personne vienne nous voir pour un problème de panneaux photovoltaïques », explique Gérard Moreau, bénévole à l’association de défense du consommateur, spécialisé dans les dossiers « énergie ».
À chaque fois, les personnes ont été démarchées par téléphone. « Au bout du fil, l’entreprise se présente comme si elle était partenaire avec EDF, pour mettre les gens en confiance. Si l’acheteur potentiel se montre intéressé, tout va ensuite très vite, constate-t-il. Dans les trois jours, un commercial vient frapper à leur porte. Il essaye de leur vendre une installation et leur fait signer un document, sans dire clairement qu’il s’agit d’un bon de commande valable. » […] Une fois le contrat signé, l’installation se fait très vite. « Moins d’une semaine après, le matériel et les poseurs arrivent au domicile. Les gens n’ont pas le temps de se retourner. » À l’UFC Que choisir, Gérard Moreau souligne […]« On leur explique que la revente d’électricité à EDF permet de financer l’investissement. Ce n’est pas toujours le cas », souligne le membre de l’UFC Que Choisir. « Le consommateur ne sait pas toujours que les panneaux photovoltaïques doivent être ensuite raccordés au réseau électrique. Tout cela est à sa charge. La production d’électricité dépend aussi de l’orientation des panneaux solaires, qui n’est pas toujours idéale. Et puis le prix de revente de l’électricité est revu tous les trois mois. Le prix fixé lors de la mise en service des panneaux n’est souvent pas le même que celui qui avait été présenté par le commercial lors de la signature du contrat. » Tout cela d’autant qu’au-delà d’un certain seuil d’électricité produite, le producteur n’est plus considéré comme particulier mais comme « producteur d’énergie ». « Cela signifie que l’on paye des impôts sur les sommes versées par EDF pour le rachat de notre électricité. Cela devient beaucoup moins intéressant financièrement. » Malgré ces difficultés manifestes, les consommateurs n’arrivent pas toujours à faire annuler le contrat et se retrouvent à devoir payer une installation sur quinze ans dont, une fois bien informés, ils ne veulent plus.
« On ne peut parfois rien faire. Le bon de commande est fait dans les règles. Et ils ont bénéficié du délai de rétractation de 7 jours », constate l’UFC Que Choisir.
Lisez aussi:  Vers une annulation de l'éolien en mer?

Comme nous le répétons à chaque fois, là où il y a de l’argent, il y a des escrocs. L’Etat a complètement perturbé ce marché en subventionnant à un coût prohibitif un marché rigoureusement artificiel dans lequel se sont engouffrés des margoulins qui exploitent avec des chiffres totalement bidonnés, du matériel bon marché et des solutions techniques approximatives, la crédulité de gogos totalement anesthésiés par le discours officiel pseudo écolo. Résultat des courses, une industrie européenne et en particulier française mort née sur un segment qui aurait pu être un segment de développement, un Etat engagé sur des achats à un coût ahurissant qui renchérissent le prix global de l’électricité, des particuliers vaccinés contre les énergies renouvelables et une Europe en panique qui décide de taxer les importations chinoises…

Et pourtant… SI les solutions techniques sont bien respectées, la pose de panneaux photovoltaïques chez vous peut, outre certains avantages fiscaux, vous rendre moins dépendant pour votre consommation énergétique. Dans un contexte qui évolue en permanence vers un renchérissement du coût de l’énergie, voire, dans certains cas, une limitation autoritaire de la consommation (cf le débat sur le tarif de l’électricité qui vous sera vendue en fonction de vos revenus, du nombre d’habitants rapporté à la superficie du foyer…), disposer de sa propre source de production est un investissement intelligent et rentable. Mais c’est comme tout, il faut être vigilant à la signature et ne pas hésiter à se renseigner sur les prestataires…


728x90_v2

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire