Le prix des logements à Paris pourrait bientôt battre tous les records

Immobilier

les prix des logements sur paris explosentRelisez les articles de MVMA sur le marché du logement, nous avons toujours alerté sur le fait qu’aucune mesure à caractère volontariste ou idéologique ne ferait jamais baisser le prix de marché…

L’activité est restée soutenue en Ile-de-France à fin novembre, ce qui a logiquement tiré les prix vers le haut. À Paris, le record d’août 2012 (8.460 euros/m²) pourrait être battu dès le mois de mars, selon les notaires franciliens.

Les mois se suivent et se ressemblent pour l’immobilier francilien. L’activité a atteint des niveaux historiquement élevés entre septembre et novembre 2016, entraînant toujours les prix à la hausse, indiquent les notaires d’Ile-de-France dans leur dernière note de conjoncture publiée ce jeudi. Plus de 43.000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France sur la période, soit une hausse de 25% comparé au volume des dix dernières années.

Cette progression des ventes est néanmoins plus prononcée en Petite Couronne (+11%) qu’en Grande Couronne (+5%) ou qu’à Paris (+4%). Elle est aussi plus marquée pour les appartements (+8%) que pour les maisons (+4%).

Des prix record à Paris dès mars 2017

Cette tendance devrait se poursuivre sur le mois de décembre, selon les professionnels, qui considèrent que 2016 a été une année « particulièrement dynamique » avec un nombre de transactions attendu cette fois en hausse de 10% par rapport à 2015 (803.000).

De leur côté, les prix de l’immobilier ont continué à grimper, notamment à Paris. Dans la capitale, le prix de vente des appartements s’élève à 8.340 euros/m² à fin novembre 2016, soit +3,9% sur un an contre +2,9% pour l’ensemble de l’Ile-de-France.

Lisez aussi:  Logement dont rêvent les Français

D’après les prévisions des notaires, qui s’appuient sur leurs avant-contrats, le prix au m² des appartements parisiens pourrait dépasser dès le mois de mars 2017 le record historique d’août 2012 et atteindre 8.470 euros (+5,7% sur un an).

Il n’y a pas de miracle, surtout pas de miracle socialiste (ou écologiste). Ce n’est pas en éditant des oukases et en spoliant les propriétaires que l’on peut résoudre ce problème d’accession à la propriété, c’est en incitant à l’investissement et à la construction car seul l’augmentation de l’offre permettra de faire baisser les prix…..

Source: LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire