Le barème de l’impôt sur le revenu (enfin) connu!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

tir-a-la-carabineA vos calculettes! Serez vous gagnant ou perdant à la grande loterie de l’IRPP?

Mi-septembre, le Premier ministre annonçait la suppression de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu, sans plus d’explication.

Puis son secrétaire d’Etat au Budget montait au créneau pour de vagues explications qui laissaient entrevoir le pire. Depuis hier, la mesure est désormais connue avec davantage de précision, le projet de loi de finances ayant été déposé mercredi sur le bureau de l’Assemblée nationale.

La première tranche taxée au taux de 5,5 %, qui s’appliquait à la fraction de revenus comprise entre 6 011 et 11 991 € est donc supprimée.

Le seuil d’entrée dans l’imposition se situe désormais à 14 % pour la fraction de revenus comprise entre 9 691 et 26 764 €.

Le taux de 30 % s’appliquera à la fraction de revenus comprise entre 26 765 et 71 754 €.

Le taux de 41 % touchera la fraction de revenus comprise entre 71 755 et 151 956 €.

Le taux de 45 % s’appliquera à la fraction supérieure à 151 956 €.

Ainsi, comme vous pouvez le voir, les limites des tranches du barème de l’impôt sur le revenu ont été revalorisées de 0,5 %, conformément à l’évolution de l’indice des prix de 2014 par rapport à 2013. Parallèlement, le mécanisme de la décote est aménagé et renforcé : la limite d’application est portée de 1 016 € à 1 135 € pour un célibataire et à 1 870 € pour un couple.

Bon, maintenant que vous connaissez les règles du jeu, faites vos comptes!

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.