L’Allemagne a réalisé 16,1 milliards d’euros d’excédent budgétaire au premier semestre

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

bundestagLe meilleur résultat depuis 1991! Tandis que la France s’enfonce, l’Allemagne s’envole…

L’Allemagne a enregistré au premier semestre 2014 un excédent de ses finances publiques de 1,1% du produit intérieur brut (PIB). « Avec un excédent de 4 milliards d’euros, l’État fédéral réussit pour la première fois depuis 1991 à atteindre un résultat positif dans la première moitié de l’année« , détaille notamment l’Office fédéral des statistiques, Destatis, dans un communiqué. Pour ceux qui auraient envie de dire que l’Etat fédéral gère bien moins de choses qu’en France (ce n’est d’ailleurs pas bien compliqué, à part en Corée du Nord, aucun Etat central ne gère autant de choses qu’en France), et que les dépenses se situent au niveau des Landers, sachez que les États régionaux ont manqué de peu l’excédent et n’affichent qu’un faible déficit de 200 millions d’euros. Allez, cerise sur la gâteau, juste histoire de coller le coup de grâce à nos dirigeants français, les communes et caisses de sécurité sociale sont excédentaires!!!

Juste pour mémoire, le déficit de l’Etat français sur la même période est de 59.4 milliards d’euros (oui oui, cela fait un différentiel de 75.5 milliards avec l’Allemagne…), celui des collectivités locales s’accentue sans que l’on ait de chiffre précis pour l’instant, quant à la sécu, vous allez rire, après le 800 ième plan de redressement, elle sera encore en déficit cette année!!!!

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:

Au lieu d’appeler à l’aide les Allemands comme de vils mendiants, nous ferions mieux d’analyser ce qui fait le succès de ce pays. Quand je pense que ce matin encore, sur Radio Classique, j’ai entendu un superbe imbécile affirmer qu’en Allemage les jeunes diplômés gagnaient 500€/mois! Au lieu de proférer de telles âneries, il  ferait mieux d’aller voir ce qui s’y passe, en Allemagne! J’y étais cet été, je peux vous dire que je n’ai pas vu UNE Dacia, que partout, jusque dans les plus petites communes, il y a des chantiers de construction et surtout des chantiers de constructions d’entreprises! Que les trains de marchandise se suivaient à la queue leu leu! Partout, cela sentait l’activité, le dynamisme (jusque dans la vitesse des voitures et la manière de conduire…). Tout cela sans arroser l’argent public au nom d’un idéal keynésien sur les couches les plus pauvres de la population, mais en incitant et en créant un contexte propice à l’emploi, à l’embauche… Résultat? Un niveau de vie supérieur, un chômage quasi inexistant, la deuxième place mondiale des pays exportateurs, un EXCEDANT budgétaire…. Que les guignols de politiciens français passent la main, ils sont définitivement disqualifiés. Merkel, après Kohl et avec le courage de Schrôder a réussi ce que les pangermanistes rêvaient, la domination de l’Europe. Nos politiciens, à l’image du défunt kommissaire au redressement productif, ont encore et toujours une guerre de retard!

Avez vous lu ces articles?

One thought on “L’Allemagne a réalisé 16,1 milliards d’euros d’excédent budgétaire au premier semestre

  • En juin, lors d’une réunion des partenaires sociaux le chef de l’Etat annonçait la croissance même si elle ne montrait que le bout de son nez. Elle est là !
    En août il fustige l’Allemagne et regrette d’être le seul à se préoccuper de la croissance en Europe (alors même que seule la France connait de véritables difficultés en ce domaine). Elle n’est plus là ! Il tend la main (comme un sans papiers au bord du chemin) pour quémander le soutien de l’Allemagne.
    Croient-ils que les Allemands sont partants pour payer nos retraites, notre couverture sociale, nos 35 heures, notre taux de chômage, et l’incapacité de nos dirigeants à analyser notre situation et mettre en oeuvre les actions qui ‘s’imposent ?
    Il est plus facile de trouver un bouc émissaire et le charger de nos péchés.
    A ce train, le prochain gouvernement trouvera un autre bouc émissaire, les retraités, les juifs, ou les étrangers ( et plus surement les retraités juifs étrangers).

Laisser un commentaire