La Cayman’s Caledonian Bank est mise en faillite par la SEC

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Caledonian Caïman Bank logoLe gel abusif de ses avoirs américains par la SEC a provoqué l’affolement de ses clients…

« Installée aux Îles Caïmans, la Caledonian Bank Ltd. a déposé son bilan à New York, en expliquant que le gel sur ses actifs américains par un tribunal fédéral a déclenché une véritable ruée sur la banque par ses clients. La Securities and Exchange Commission des États­Unis a poursuivi la banque le 6 février dernier sur les créances dont elle profitait sur des ventes d’actions de sociétés fictives invalidement enregistrées. La SEC a obtenu une ordonnance du tribunal le même jour pour le gel temporairelds comptes de la banque à la Northern Trust International Banking Corp. et Morgan Stanley Smith Barney LLC. Une renonciation ultérieure du gel n’a pas réussi à calmer les clients qui ont fait « sensiblement un plus grand nombre de demandes de retrait que prévu », comme déclaré dans les documents judiciaires Caledonian déposés lundi au tribunal des faillites de Manhattan. Le gel des avoirs « a eu un effet dévastateur sur la liquidité du débiteur, » ont déclaré dans le dépôt les avocats de la banque. […] Les deux comptes américains détenus représentent environ 300 millions de dollars, sur des actifs bancaires totaux de 585 millions de dollars, selon le dépôt. La banque fait état de 560 millions de dollars de passif comprenant $ 520 millions à payer à la demande des clients, ont déclaré les avocats dans le dépôt. La Banque Caledonian a demandé la protection du tribunal en vertu du chapitre 15 du Bankruptcy Code, qui protège les actifs américains de sociétés insolvables à l’étranger. La banque compte environ 1.550 clients et près de 1.900 comptes actifs. Environ 51 % de ses actifs sont aux États­Unis, selon le classement. »

Lisez aussi:  Prêter ne signifie pas faire un cadeau

Source: www.bloomberg.com

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:

 

Décidément, ces pseudo gendarmes des marchés sont de véritables salauds qui ont le droit de vie et de mort sur les sociétés et les banques. La SEC savait pertinemment ce que le gel des avoirs américains engendrerait pour la banque… Exactement comme en France, l’AMF savait pertinemment ce que le gel des actifs d’Aristophil engendrerait…
Le droit de vie et de mort. Ces instances se substituent à Dieu.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire