Impôt sur la fortune – ISF 2013

Patrimothèque
The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Après les modifications, les allers retour entre les chambres et les décisions du Conseil Constitutionnel, il est temps de faire le point sur le barème définitif auquel vous serez mangé en 2013:

Tableau du barème:

Patrimoine imposable      Tranche d’imposition        Taux d’imposition
N’excédant pas                                        800 000 €                                     0 %
Compris entre                                800 000 et 1 300 000 €               0,50 %
Compris entre                             1 300 000 et 2 570 000 €               0,70 %
Compris entre                             2 570 000 et 5 000 000 €               1,00 %
Compris entre                            5 000 000 et 10 000 000 €             1,25 %
Supérieur à                                          10 000 000 €                                  1,5 %

Lisez aussi:  Bercy: Les nouveaux locataires

A part le tableau, voici les grandes nouveautés de 2013:

L’ISF n’est toutefois dû que pour les patrimoines qui excèdent 1 300 000 €, avec pondération jusqu’à 1 400 000 € pour éviter l’effet de seuil, par application de la décote suivante : 17 500 € – 1,25 % x P (valeur nette taxable du patrimoine).
Il est créé un plafonnement aux termes duquel la somme de l’impôt sur le revenu (y compris prélèvements sociaux et contribution exceptionnelle) et de l’ISF ne peut excéder 75 % des revenus de l’année précédente. Seul l’ISF est restituable.
Jusqu’à 2 570 000 €, la déclaration du patrimoine s’effectue uniquement par le biais de la déclaration de revenus.
Plus aucune déduction n’est possible pour les dettes contractées pour l’acquisition de biens exonérés d’ISF.
L’abattement de 300 € par enfant à charge est supprimé.




 

[tell-a-friend id= »1" title= »Faites suivre »]
[f[form form-6]p>

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire