Escroquerie, plantage? huit personnes en garde à vue à Ajaccio

Actualité du patrimoine
The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Ce sont huit personnes dont un notaire, un promoteur immobilier et un entrepreneur qui ont été placées en garde à vue cette semaine à Ajaccio dans une affaire immobilière.

Ces gardes à vue ont été ordonnées dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par un juge d’Ajaccio pour abus de biens sociaux et escroquerie en bande organisée.

Cette enquête de la section de recherches de la gendarmerie concerne un immeuble de grand standing construit dans la commune de Porticcio sur la rive sud du golfe d’Ajaccio et dont le chantier a été arrêté en cours de réalisation.

La quarantaine d’appartements de grand standing de cette résidence située derrière la plage d’Agosta avec vue sur le golfe d’Ajaccio  et les îles sanguinaires ont été vendus plusieurs centaines de milliers d’euros chacun depuis 2009 mais jamais livrés, le chantier étant interompu. Plusieurs acheteurs ont porté plainte. 

Une dizaine d’ouvriers n’ont en outre pas été payés et ont attaqué l’entrepreneur devant les prud’hommes. Les enquêteurs tentent de savoir où  est passé l’argent versé lors de la vente de ces appartements. Une information est ouverte pour abus de biens sociaux et escroquerie en bande organisée. L’un des deux promoteurs était déjà incarcéré dans une affaire de meurtre à Sainte-Marie Siche.

Lisez aussi:  Créations d'entreprises: + 1,6% en mai 2017

 

[tell-a-friend id= »1" title= »Faites suivre »]



Habitation_468x60

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire