e-commerce en totale progression

The following two tabs change content below.

lefigaro.fr

Derniers articles parlefigaro.fr (voir tous)

e-commerce le marché exploseL’e-commerce est entré désormais dans les mœurs, tant en volumes qu’en valeurs. Il n’y a plus de profil type d’acheteur sur internet.

Toujours plus!

Au premier trimestre, les Français ont dépensé 20 milliards d’euros sur Internet en France, soit une croissance de 14,2% par rapport à la même période l’an passé, selon les chiffres de la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

L’e-commerce s’est enraciné dans les habitudes de consommation. L’activité est tirée par une forte augmentation du nombre de transactions (+20,5%), soit 290 millions sur le trimestre. Ce chiffre a quasiment été multiplié par quatre en sept ans!

«La fréquence d’achat des cyberacheteurs ne cesse d’augmenter, constate Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Un acheteur en ligne réalise désormais plus de 9 transactions par trimestre, contre 7 il y a deux ans (+13% en un an). Les Français achètent de plus en plus en ligne, y compris pour de petits montants. Leurs achats sont dopés par les formules d’abonnement (Amazon Premium, CDiscount à volonté…, NDLR) et le click and collect.»

Nouveaux acheteurs

Sans surprise, l’augmentation de la fréquence d’achat s’accompagne d’une baisse du panier moyen (-5%) qui atteint désormais 69 euros. Ce montant se rapproche de celui du commerce traditionnel. «Ce qui prouve la banalisation croissante des achats en ligne», ajoute Marc Lolivier.

Lisez aussi:  Tarifs d'électricité en hausse de 1.7% demain

La croissance de l’e-commerce est également tirée par l’arrivée de nouveaux acheteurs. Ainsi 88% des Français sont aujourd’hui des internautes et le nombre de cyberacheteurs est désormais de 36,6 millions (+3% en un an), selon Médiamétrie. On assiste notamment à un rattrapage sur certaines populations comme les seniors (82% de taux de pénétration sur les 50-64 ans).

Achats sur smartphone

La croissance des achats sur smartphone (+31%) continue de porter l’activité même si elle s’est tassée, elle aussi. Les poids lourds de l’e-commerce réalisent désormais 27% de leur volume d’affaires sur terminaux mobiles (+5 points sur un an).

Si l’offre en ligne ne cesse de s’enrichir (+11% de nouveaux sites en un an), l’activité se concentre de plus en plus autour des principaux sites d‘e-commerce. Plus de 40% des Français se connectent chaque jour sur les sites des 7 premiers acteurs. «Les niveaux d’audience sont parfois supérieurs à ceux des médias traditionnels», constate Marc Lolivier.

Le leader, Amazon, en bénéficie à plein: 4 millions de personnes se rendent chaque jour sur son site.

Source: LE FIGARO – Le Figaro Economie – Actualité économique et financière, conseils en gestion de patrimoine

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire