Des nouvelles de Groupama…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Si Groupama est la première compagnie d’assurance française à avoir frôlé la faillite et si le sauvetage de l’institution devient un vrai feuilleton, dont MVMA est probablement un des meilleurs vecteurs d’information, il faut reconnaître que les dirigeants (sous l’impulsion des caisses régionales… vous connaissez mon opinion sur les mégalos qui ont conduit Groupama SA là où elle est…) ont pris le taureau par les cornes.

Aujourd’hui, deux informations:

* La première, la plus importante, le plan de départ des salariés que nous avons évoqué récemment.

Groupama a détaillé les postes éligibles au plan de départs volontaires, par directions et par métiers, à l’issue d’une réunion qui s’est tenue vendredi dernier, 20 juillet:

–> Chez Groupama SA, 171 postes sont concernés et toutes les directions et métiers sont éligibles au plan, hormis plusieurs services liés à la finance, aux statistiques ou à l’actuariat et qui regroupent 179 personnes. Si quasiment tous les salariés peuvent donc y prétendre, le nombre de départs par direction sera néanmoins limité. Selon un communiqué interne, le plan de départs est ouvert aux salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) à raison de : 79 postes à la direction Assurance, Banque et Services, 22 postes à la direction financière, 20 à la direction Réassurance et pilotage, 18 à la direction des ressources humaines, 10 au secrétariat général, 6 à la direction International et filiales, 6 à la direction de la communication, 6 parmi d’autres directions et 4 expatriés. Toujours selon ce même communiqué interne, les effectifs en CDI de Groupama SA au 31 janvier 2012 s’élèvent à 1638 personnes.

Ce plan de départs ne comprend ni les départs naturels ni le non renouvellement des salariés en contrat à durée déterminée (CDD). Il devrait prendre effet en janvier 2013 et courir jusqu’à fin 2014. Les réunions de négociation concernant les conditions financières des départs doivent avoir lieu fin septembre, après que celles de Gan Assurances. L’objectif est la réalisation de 400 millions d’euros d’économies à fin 2014.

–> En même temps, donc, a lieu le plan de départs de Gan Assurances pour environ, comme nous l’annoncions précédemment, 200 personnes, éventuellement plus. la répartition serait: départs en retraite par anticipation pour environ 75 personnes, préretraite pour environ 100 personnes, projets de création d’entreprises pour 35 personnes. Les projets de salariat hors Gan pourraient éventuellement être aussi éligibles au plan de départs, mais la chose n’est pas actée. Les dossiers seront recueillis au début de l’année prochaine, pour une mise en œuvre au deuxième trimestre 2013.

–> Il est possible que la direction ouvre d’autres plans de départs volontaires dans l’autres entités dépendant de Groupama SA. Si la rumeur circule, cela n’a pour l’instant pas fait l’objet d’une décision au niveau de la direction.

* Deuxième info Groupama du jour, la filiale polonaise « Proama » est vendue. C’est fait. Le repreneur s’appelle Generali PPF Holding, il s’agit d’une coentreprise de l’assureur italien Generali et du groupe financier tchèque PPF. Nous ne sommes pas en mesure de vous en dire plus, cette info nous étant parvenue par le canal d’agence de presse. Nous ne savons pas le montant de la transaction ni les modalités. Les acquéreurs qui ont annoncé cette nouvelle, semblent contents, ce qui laisse supposer que Groupama, qui n’a pas encore core communiqué sur le sujet, doit l’être un petit peu moins.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Des nouvelles de Groupama…

Laisser un commentaire