Des « Etats Généraux » pas si « Généraux » que cela!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)



Les « Etats généraux » du logement, qui ont réuni 33 acteurs du logement, ont eu lieu mercredi à Paris. Elus, promoteurs, bailleurs sociaux, associations de consommateurs et habitants se sont mobilisés afin de faire du logement « une priorité nationale » et un… thème de campagne.

Lors de cet évènement, un autre acteur majeur du logement, l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI) a été purement et simplement « oublié ». « les représentants du parc privé, qui loge 16 millions de Français, n’ont pas été invités à s’exprimer alors qu’ils sont les premiers logeurs de France ». déclare cette association dans un communiqué.

Et le groupement de propriétaires d’ajouter : «Il n’y a qu’un seul son de cloche, où l’on demande en gros plus d’argent et davantage de construction. Ce n’est pas notre angle, mais il est regrettable que nous n’ayons pas pu le dire », lâche le dirigeant. « Il est regrettable que des Etats généraux du Logement n’aient qu’une analyse partielle de la situation et que le logement se tourne toujours vers l’Etat pour demander plus de moyens, plutôt que de faire comme dans la majorité des autres secteurs, en faisant confiance aux acteurs privés », estime enfin l’UNPI.

Le groupement annonce par ailleurs la publication à venir d’un rapport sur le coût des aides dans le logement, ainsi que des solutions « en complément ou en opposition avec celles des Etats généraux du Logement »…

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Des « Etats Généraux » pas si « Généraux » que cela!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.