Chômage: Bonnet d’âne pour la France socialiste

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

la france mauvais élève de l'europe sur le chômageLe chômage baisse dans tous les pays européens où il est important! Tous? Non, car un petit village socialo gaulois résiste!

Le chômage baisse dans 23 des 28 pays de l’Union Européenne…

Eurostat, l’institut européen des statistiques, vient de dévoiler les chiffres du chômage pour les pays membres de l’Union européenne…

Sur un an, entre mars 2016 et mars 2017, le taux de chômage a baissé dans vingt-trois des vingt-huit États membres… mais pas en France où il est donné stable à 10,1% de la population active, c’est à dire sans prise en compte des emplois bidons payés par la collectivité. De fait, il a donc augmenté.

Les baisses les plus marquées ont été observées en Croatie – où il passe de 14% à 11,3% -, au Portugal (de 12% à 9,8%) qui passe en dessous du taux de la France, en Espagne (de 20,3% à 18,2%) et en Irlande (de 8,3% à 6,4%).

Les rares pays qui voient leur chômage augmenter sont le Danemark qui passe de 6% à 6,2%, la Lituanie qui passe de 8% à 8,1% et, surtout, l’Italie (qui a une politique proche de celle de la France) qui passe de 11,5% à 11,7%.

Lisez aussi:  Chômage: Il baisse en Espagne...

Le problème vient bien de la France

Il n’y a plus que cinq pays qui affichent un taux de chômage supérieur à la France: La Grèce, L’Espagne, Chypre, l’Italie et la Croatie. Tous, à part l’Italie, éditent des chiffres fiables de leur chômage car ils ne pratiquent pas le camouflage des emplois aidés qui fleurissent en France, ce qui voudrait laisser entendre que la Croatie et Chypre seraient au même niveau voire en dessous de la France.

Tous les pays européens ont bénéficier de la même conjoncture favorable, reprise économique, baisse des taux d’intérêt, baisse du prix du pétrole. Seule la France n’en a pas profité pour assainir sa gestion et pratiquer une relance de la production. Le résultat de cet autisme socialiste est clair, le taux de chômage s’est établi en moyenne à 8% en mars 2017 dans l’Union européenne, ce qui veut dire qu’il est en forte baisse par rapport au 8,7% enregistrés en mars 2016. C’est son niveau le plus bas depuis janvier 2009.

Même si dans la zone Euro (19 États) le taux de chômage moyen atteint 9,5% en mars 2017, il s’inscrit en baisse par rapport au 10,2% enregistré il y a un an. Il est lui aussi à son niveau le plus faible depuis avril 2009. La France, quant à elle, était en avril 2009 à 9% de chômage. Cherchez l’erreur!

la france bonnet d'âne du chômage

 

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire