Bartelone et les « petits avantages » de l’AN

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

maison claude BarteloneClaude Bartelone vous fait payer les intérêts d’emprunt de sa belle maison…

Savez vous que les élus de la république ont, parmi tous les avantages de leur statut, la possibilité de souscrire des emprunts à taux préférentiels et que ce sont les contribuables qui paient la différence avec les taux accordés par les banques?

Avez vous lu ces articles?

2 comments

  • … je ne trouve pas vraiment scandaleux que les députés puissent emprunter à un taux avantageux.

    Je pense qu’il est anormal que l’Assemblée Nationale prête de l’argent tout simplement. Ce n’est ni son métier et pas du tout dans ses attributions.

    De manière exceptionnelle, n’importe quelle structure doit a un instant donné aider un de ses membres, mais cela doit rester exceptionnel et encadré par des règles d’équilibres économiques, c’est a dire les mêmes règles que les banques en terme d’éligibilité et a conditions équivalentes. Le taux de 2% n’est pas choquant compte tenu des taux publics actuellement.

    Il faudrait vérifier également que d’autres députés n’aient pas subit de rejet de leur demande de prêt, ce qui pourrait avoir été un privilège injustifié de la part de Bartelone.

    Bonne journée

  • Toujours cette confusion, issue d’un anglicisme, entre instruction et éducation. Du reste, lorsque l’éducation nationale s’appelait instruction publique, la mission du ministère était plus claire. Aujourd’hui, on ne peut s’empêcher de penser, avec cette nouvelle appellation, à une opération de lavage de cerveau et de bourrage de crâne digne des pires annales du communisme. C’est d’ailleurs sûrement le cas, il suffit de voir l’opération d’abrutissement et de nivellement par le bas dont les socialistes se sont fait une spécialité en France, particulièrement sous l’actuelle législature.

Laisser un commentaire