AXA construit son « flagship » (vaisseau amiral)… à Londres!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

la tour AXA sera à LondresLa « Tour AXA » ne sera pas à La Défense, mais au cœur de la City de Londres

Le terrain est acheté

AXA a annoncé aujourd’hui  vendredi avoir acheté un terrain au cœur de la City pour y édifier un immeuble de bureau de grande hauteur susceptible de devenir un nouveau symbole du quartier des affaires de Londres. L’assureur (encore aujourd’hui) français, à la tête d’un « consortium international d’investisseurs », a acheté ce terrain situé au 22 Bishopsgate pour construire un nouveau bâtiment « en partenariat avec (la société de promotion immobilière) Lipton Rogers Developments »

L’acquisition de ce site, qui devrait accueillir le plus grand immeuble de la City, s’élève à 300 millions de livres (400 millions d’euros), avait affirmé la veille le quotidien Financial Times.

Une immense tour achevée en 2018

Les anciens propriétaires avaient prévu d’y construire une tour de 64 étages surnommée le « Pinnacle » et devait être le plus grand immeuble de la City. Mais la crise financière a freiné leurs ardeurs et seules les fondations et une partie du gros œuvre ont été construites. Le bâtiment a moitié fini sera donc remplacé par le projet d’Axa élaboré par le cabinet d’architectes PLP.

Lisez aussi:  Loi de règlement 2016 adoptée en commission

« Nous avons préparé un design innovant pour une tour de bureaux exceptionnelle empreinte d’art et de caractère, conçue pour respecter la ligne d’horizon de la City et être plus qu’un immeuble de bureaux avec des espaces d’échanges, des restaurants, des bars et des magasins » reflétant ainsi « les évolutions constantes des clients de la City », souligne Stuart Lipton, de la société Lipton Rogers, cité dans un communiqué.

La construction doit débuter d’ici la fin de l’année et être achevée fin 2018. La nouvelle tour proposera pour 93.000 mètres carré de bureaux, magasins et espaces de restauration et un observatoire ouvert au public à son sommet.

Pour Anne Kavanagh, responsable de la gestion d’actifs et des transactions à Axa Real Estate, « le projet a un potentiel énorme ». « L’expérience reconnue d’Axa Real Estate dans les projets immobiliers à Londres et dans le monde combinée aux perspectives de long terme pour Londres en tant que l’une des plus grandes villes au monde et centre de la finance internationale offre une opportunité d’investissement incontestable », relève-t-elle dans le communiqué. L’opération doit s’effectuer tout en actions, indique seulement Axa dans un communiqué sans préciser son montant.

C’est vrai qu’en termes de perspectives de développement économique, miser sur Londres semble plus cohérent que miser sur une ville pourtant beaucoup plus belle et offrant beaucoup plus de potentialités…. mais gérée par des ânes!

Avez vous lu ces articles?

One thought on “AXA construit son « flagship » (vaisseau amiral)… à Londres!

  • Paris n’est pas une belle ville à proprement parler mais une ville qui offre à l’intérieur de son périmètre un grand nombre d’édifices remarquables. Dommage qu’il n’y ait pas cohérence de l’ensemble : un vrai patchwork. Somme toute à l’image de la France.

Laisser un commentaire